Comment motiver vos feignants de collaborateurs

Comment motiver vos feignants de collaborateurs

Temps de lecture: 
4

Il est 15h20 ce mardi. L’ambiance au bureau est morne en cette fin d’automne : journées qui se raccourcissent, températures en baisse… en plus votre meilleur collègue a décidé de démissionner. L’été est loin derrière et la motivation de vos collaborateurs est au plus bas. Votre boss, cet être perspicace, l’a bien remarqué, et il débarque dans votre bureau et vous sollicite sur le sujet. Il vous demande de lui faire part de vos propositions afin de relancer la motivation des troupes (qui a dit que tous les Office Manager n’étaient pas Happiness Manager ?). Vous vous trouvez un peu démuni devant cette demande, car vous non plus, votre motivation n’est pas au top. Pourtant, il va bien falloir se remuer les méninges et trouver quelque chose. Comme on vous adore, on va vous donner quelques pistes, à refourguer à votre boss pour avoir la paix.

Définissez correctement les objectifs des collaborateurs

« Obtenir plus de clients ». Si c’est ça l’objectif de vos commerciaux, nul doute qu’ils n’iront pas bien loin. Soyez précis et concret dans la définition des objectifs de vos collaborateurs si vous souhaitez qu’ils s’investissent réellement dans leur travail. Pour cela, utilisez la méthode SMART. Un bon objectif doit répondre aux critères suivants :

S comme Spécifique : un objectif ne doit pas être vague, il doit être clair et précis

M comme Mesurable : s’il n’est pas mesurable, comment saura-t-on qu’il est atteint ? Choisissez une unité de mesure et un seuil à franchir pour atteindre l’objectif. Un objectif non mesurable ne sert strictement à rien.

A comme Ambitieux/Accepté : l’objectif doit être challengeant : à quoi bon définir un objectif qui sera de toute façon atteint sans aucun effort ? En revanche, vous devez impliquer vos équipes dans la définition de l’objectif : il doit faire l’objet d’un consensus et être accepté par tous

R comme Réaliste : si l’objectif est inatteignable, pourquoi se fatiguer puisque ce sera un échec dans tous les cas ? Il s’agit de trouver le juste milieu entre challenge et réalisme.

T comme défini dans le Temps : posez clairement une deadline. Il est souvent nécessaire d’avoir la pression du temps afin de se bouger, sinon quoi un tas d’autres choses seront plus urgentes. Divisez votre objectif en sous-objectifs avec des dates butoirs.

Interviewez vos collaborateurs

Il peut être très intéressant de réaliser des interviews de vos collaborateurs, que vous posterez sur le blog de votre entreprise. Ces interviews peuvent se faire sous forme d’article ou de vidéos. Ainsi, vous montrez l’intérêt envers vos collaborateurs et les positionnez comme des experts dans leurs domaines. Gain de confiance et de motivation assurée. Ils pourront montrer fièrement ces interviews à leurs parents, qui penseront que leur cher et tendre est devenu le nouveau Mark Zuckerberg.

Au-delà de motiver vos collaborateurs, ces interviews permettent également de travailler votre image de marque à l’extérieur : vous apportez un côté humain à votre entreprise en valorisant vos collaborateurs.

A-U-T-O-N-O-M-I-E

Vous entendez souvent vos collaborateurs dirent « J’adore quand mon boss est sans cesse derrière mon dos et contrôle le moindre aspect de mon travail ». Non ? Nous non plus.

L’autonomie est sûrement le grand facteur de motivation : montrez à vos équipes que vous leurs faites confiance. Peu importe s’ils leur arrivent de faire des erreurs, ce ne sont après tout que des humains. Donnez leurs de la latitude et laissez-leur faire leur travail comme ils l’entendent. L’important est le résultat, pas la manière dont il est atteint. Vous serez surpris des conséquences en terme de motivation en lorsqu’on laisse ne serait-ce qu’un peu plus d’autonomie aux collaborateurs.

Hvala

Hvala ? Ça veut dire merci en Croate. Voilà, maintenant vous le savez. Tout ça pour vous dire qu’un merci peut tout changer. C’est la manière la plus simple d’exprimer sa reconnaissance. Reconnaissance dont vous manquez, vous Office Manager (c’est ce qu’on a pu voir dans notre rapport Office Manager Superstar, le rapport sur l’Office Management en 2018), mais vous n’êtes pas les seuls. Apprenez à dire merci dès que l’occasion se présente : un travail bien fait, une présentation réussie, un contrat signé, un problème réglé… La bonne nouvelle, c’est que ça ne coûte rien. Trop de manager font l’impasse sur cette politesse, qui est pourtant un grand vecteur de motivation. Au-delà de remercier vos collaborateurs, veillez à les mettre en avant à chacune de leurs réussites, et surtout, à ne pas vous attribuez injustement celles-ci.

Quelque chose à ajouter ?

Les autres publications

Il y a quelque temps, nous vous proposions une sélection des meilleures applications Slack pour les Office Manager ...Lire la suite
Toute la journée, tout le monde (nous y compris, on plaide coupable) ne cesse de vous répéter qu’il faut être productif...Lire la suite
Le respect de l’environnement vous tient à cœur, pourtant ce n’est peut-être pas le cas de tous vos collaborateurs...Lire la suite

The Must Read List