8 conseils pour réduire le stress au bureau et arrêter de bouffer ses ongles

8 conseils pour réduire le stress au bureau et arrêter de bouffer ses ongles

Temps de lecture: 
4

Un environnement de travail, ça peut être stressant. Et surtout quand on est Office Manager, et qu’on a 3 nouvelles demandes par heure, toutes plus urgentes les unes que les autres. Sans parler des conflits avec les collègues, les salaires qui peuvent être trop bas, les heures supp’, un manque de reconnaissance… Bref, il y a matière à se faire quelques cheveux blancs. Parfois bien sûr, le stress peut être quelque chose de positif et vous encourager à vous dépasser (le fameux « bon stress » dont vous parlait votre mère à la veille d’un examen pour vous rassurer quand vous étiez plus jeune). Mais le plus souvent, le stress est inutile et nuit à votre bien-être et à votre productivité.

La bonne nouvelle, c’est qu’il y a quelques trucs simples à mettre en place, que vous pouvez appliquer dès maintenant pour réduire le stress. Vos ongles nous diront merci.

Apprenez à gérer votre temps

On a tous 24 heures dans une journée. Pourtant, certaines personnes arrivent à en faire beaucoup plus que d’autres dans ce même laps de temps. Pourquoi ? C’est tout simplement que ces personnes ont appris la valeur que représente le temps, et comment bien le gérer. Malgré les demandes incessantes, votre temps n’est pas extensible. Chaque matin, définissez donc vos priorités, et tenez-vous-y, quitte à mettre de côté des tâches moins importantes. Apprendre à gérer son temps n’est pas inné, prenez le temps d’y travailler.

Dormez comme un bébé

Oui, on sait que vous dormez, mais le faites-vous suffisamment ? Une bonne nuit de sommeil permet le repos de votre cerveau et de votre corps, et c’est grâce à ça que vous allez pouvoir faire face au stress le lendemain. Les experts conseillent 6 à 8 heures de sommeil par nuit, donc évitez de squatter Netflix jusqu’à 3 heures du matin.

Tenez un journal du stress

Tenir un journal n’est pas réservé uniquement aux adolescentes en pleine puberté. Tenir un journal où vous indiquez les situations stressantes auxquelles vous avez eu à faire face, et la manière dont vous y avez réagi vous permettra d’identifier quels sont chez vous les principaux facteurs de stress. Vous pouvez par exemple lister l’ensemble des événements stressants qui vous sont arrivés, et noter le stress que vous avez éprouvé lors de ces événements sur une échelle de 1 à 10. Ainsi, vous pourrez prendre du recul et mieux travaillez sur la manière de réduire le stress dans ces situations.

Respirez profondément

Un truc tout bête qui fonctionne bien quand on est particulièrement stressé, c’est de prendre de grande inspiration, et de relâcher doucement. C’est un peu la base de la méditation, soit dit en passant. Essayez, vous verrez.

Apprenez à dire non

Aaah, apprendre à dire non quand on est Office Manager, un grand sujet… On y a d’ailleurs consacré un article. Apprendre à dire non peut s’avérer difficile, mais c’est essentiel pour préserver sa santé mentale et éviter le stress. Quand vous dites oui à une demande, cela se fait forcément au détriment d’autres choses que vous aviez prévu de faire, comme enfin commander ces fameux goodies que vos collègues attendent depuis 3 mois. Savoir dire non, c’est apprendre à se respecter, à mieux gérer son temps, et donc à éviter le stress.

Accordez-vous des pauses

On a tous besoin de vacances. Prenez le temps d’utiliser vos jours de congés et de RTT. Pour se reposer, certains préféreront prendre un gros break l’été, d’autres, plusieurs petites semaines de vacances tout au long de l’année. À vous de trouver la formule qui vous convient. Mais le plus important est de réellement déconnecter quand vous êtes en vacances : filtrez les appels de votre patron et ne consultez surtout pas vos mails. Et évitez de partir en vacances au même endroit que vos collègues.

Parlez-en à vos proches

Le stress, le simple fait d’en parler est un bon début pour s’en libérer. Discutez-en avec des collègues de confiance, des amis ou de la famille. Vous verrez alors que bien souvent, vous n’êtes pas seul(e) à éprouver du stress, ce qui permettra de relativiser un peu. Dans les cas les plus avancés, vous pouvez aussi aller voir un thérapeute, après tout, pourquoi pas ?

Parlez-en à votre boss

Il peut aussi être intéressant de parler de votre stress à votre boss. S’il n’est pas trop idiot, il comprendra qu’un collaborateur bien dans sa tête, c’est un collaborateur productif. Et qu’à l’inverse, un collaborateur stressé, ne dispose pas de 100% de ses moyens. Il est donc dans son intérêt de vous soutenir et de vous aider à gérer votre stress au travail. Bon, soyons honnête, il peut parfois s’avérer difficile de parler stress avec son boss, et tous ne se montrent pas forcément aussi compréhensifs. Dans les cas les plus graves, peut-être est-il tout simplement temps de changer d’entreprise

D'autres articles trop cool

-

The Must Read List