La culture d’entreprise de Google passée à la loupe

La culture d’entreprise de Google passée à la loupe

Temps de lecture: 
4

Travailler chez Google, il faut bien se l’avouer, ça fait rêver pas mal de gens... Certes, tout n’y est pas rose, mais si tant de personnes candidatent chez la firme américaine, c’est qu’il y a bien une raison. Et cette raison, c’est principalement la culture de l’entreprise, d’ailleurs très souvent citée comme exemple en la matière. Alors, qu’est-ce qui vaut tant d’éloge à Google en matière de culture ? Passons cette culture d’entreprise de Google à la loupe pour découvrir ce qui fait sa richesse.

Recrutement : les soft skills d’abord, les compétences ensuite

Google reçoit plusieurs millions de CV chaque année. Quelle meilleure preuve d’une culture d’entreprise forte ?

Vous vous doutez bien qu’ils ne peuvent embaucher tout le monde : moins de 1% des candidatures sont retenues. Le process de recrutement est très rigoureux, et les recruteurs ne peuvent consacrer que quelques secondes par CV. Et ce qu’ils vont chercher pendant ces quelques secondes, ce n’est pas uniquement les compétences techniques, mais aussi et surtout les soft skills, qui doivent ressortir au premier coup d’œil.

Google accorde une importance très forte au fait de travailler avec des gens qui pourront s’intégrer facilement dans la culture de l’entreprise. Ainsi, les personnes dont les profils mettent en valeur un sens de l’initiative, une appétence pour le travail en équipe, de la modestie etc… sont très largement favorisés. La vision de l’entreprise est la suivante : il est assez facile d’apprendre des compétences techniques, pour les soft skills , c’est plus compliqué. Pensez-y quand il s’agit de rédiger vos fiches de postes, et évitez de donner une liste longue comme le bras de logiciels/technos/applications à impérativement maîtriser.

Une forte communication sur les valeurs fondamentales

Quand on travaille chez Google, difficile de passer à côté des valeurs fondamentales de la boîte : elles font parties de l’ADN même de la société et une forte communication leur est consacrée.

Une page web est d’ailleurs dédiée à ces valeurs fondamentales, que voici (oui bon c’est vrai, comme ça, ça fait un peu secte, mais ça a le mérite d’être clair) :

  1. Privilégiez l’utilisateur est le reste suivra
  2. Mieux vaut faire une seule chose et la faire bien
  3. Toujours plus vite
  4. La démocratie sur le Web fonctionne
  5. On peut avoir besoin de réponses à tout moment
  6. On peut gagner de l’argent sans vendre son âme au diable
  7. La masse d’informations continue de croître
  8. Le besoin d’information ne connaît pas de frontières
  9. On peut être sérieux sans porter de cravate
  10. On peut toujours faire mieux

Ainsi, Google peut continuer de recruter des personnes qui partagent ses valeurs fondamentales et en assurent la pérennité.

Des locaux de rêve

On est tous tombé au moins une fois, sur ces photos des locaux Google, colorés, avec des toboggans et des bornes d’arcade dans tous les sens. À travers ces espaces de travail ultra fun, Google entend favoriser la créativité, mais surtout l’envie d’y rester longtemps et de travailler TOUJOURS PLUS niark niark niark.

Ainsi, tout est fait pour que les employés aient accès à tout sur place, sans devoir se déplacer pour se nourrir, s’amuser ou se relaxer. Voici quelques services auxquels ont droit gratuitement les employés de Google, histoire de les jalouser :

  • Petit dej, repas et snack
  • Coiffeur
  • Laverie
  • Salle de sport et piscine
  • Salle de sieste
  • Jeux vidéo
  • Service de massage
  • et bien d’autres encore…

Oui, tous ces services ont un coût, mais il n’est rien en comparaison des coûts liés au turnover et aux recrutements qui suivent les départs. S’il y a quelques années ces « extra » pouvaient paraître tout à fait exceptionnels, on voit aujourd’hui que de plus en plus d’entreprises adoptent la méthode. Peut-être que vous aussi Office Manager, avez déjà mis en place certains de ces services dans votre entreprise ?

20% du temps des salariés dédiés aux « side projects »

Vous le saviez peut-être déjà : chez Google, 20% du temps des collaborateurs est dédié aux « side projects », ces projets qu’ont à cœur de mettre en place les employés, sans forcément que ceux-ci aient un lien avec leur boulot. Les employés peuvent alors former des équipes, qui ne sont pas leurs équipes habituelles, échanger avec d’autres personnes, développer d’autres compétences, révéler leurs talents cachés etc…

L’entreprise encourage ainsi fortement la créativité et la prise d’initiative de ses collaborateurs. Et ça paie : Gmail, AdSense ou encore Google News sont tous des projets nés de ces fameux 20% du temps dédiés aux side projects.

Dans votre entreprise, pourquoi ne pas proposer à vos collaborateurs de consacrer une partie de leur temps (sans forcément aller jusqu’à 20%, mais éventuellement 2h/semaine) à un projet parallèle ? Sans aucun doute, de belles initiatives pourraient naître, et c’est là un moyen idéal pour renforcer sa culture d’entreprise.

D'AUTRES ARTICLES TROP COOL !

Chez Magic Office, on fait la collec des pancartes de motivation , et on a vite compris que les citations affichées au...Lire la suite
Le sport en entreprise un sujet secondaire ? Pas vraiment. En termes de qualité de vie au travail (QVT), le sport est...Lire la suite
En pleine révolution numérique, une philosophie de travail est en train d’investir peu à peu nos entreprises...Lire la suite

The Must Read List