Comment mesurer la satisfaction de vos collaborateurs

Comment mesurer la satisfaction de vos collaborateurs

Temps de lecture: 
4

Des employés heureux, c’est une entreprise qui tourne bien. Et justement, vous aimeriez bien prendre la température dans votre propre entreprise : vos collègues sont-ils heureux ? À quel point ? Pourquoi ? Qu’est-ce qui ne vas pas ? Que pouvez-vous faire pour éventuellement améliorer les choses ?

Une atmosphère et une culture positive, c’est primordial pour que vos collaborateurs viennent au travail sans trop traîner des pieds. Si vous avez déjà travaillé dans une entreprise avec un très fort taux de turnover, vous savez à quel point cela peut faire mal à la culture de l'entreprise . Mesurer la satisfaction de ses collègues grâce à une enquête vous permettra d’améliorer l’expérience collaborateur dans celle-ci. Justement, vous aimeriez bien en mettre une en place. Alors comment on fait ?

Identifiez clairement ce que vous voulez savoir

Avant de vous mettre à rédiger les questions de votre enquête, identifiez les points sur lesquels vous voulez en savoir plus. Souhaitez-vous couvrir tous les sujets pouvant impacter la satisfaction de vos collaborateurs ? Ou plutôt vous concentrer sur 2 ou 3 aspects uniquement ? Une grande enquête vous donnera énormément d’infos, mais si votre questionnaire est trop long, vous allez gaver tout le monde et vous n’aurez quasiment aucune réponse. Retour à la case départ. Réfléchissez bien en amont aux points sur lesquels vous avez besoin d’infos.

Posez les bonnes questions

De bonnes réponses, c’est d’abord de bonnes questions. Après avoir identifié les points que vous souhaitez couvrir dans votre enquête, réfléchissez bien à la manière dont vous allez poser vos questions. Évitez les questions qui présupposent déjà un certain type de réponse comme « vous arrive-t-il de vous sentir grave déprimé à cause de ce papier peint dégueu dans les bureaux ? ». Utilisez un langage le plus neutre possible émotionnellement parlant, et compréhensible par tous. Pour obtenir un max d’infos exploitables, favorisez les questions ouvertes, et évitez les oui/non. Voici quelques exemples, que vous pouvez adapter à votre sauce et réutiliser :

  • À quel moment ressentez-vous de la reconnaissance envers votre travail ?
  • Est-il facile pour vous d’exprimer vos difficultés au bureau ?
  • À quel point votre travail a-t-il du sens pour vous ?
  • Ça veut dire quoi pour vous le succès dans l’entreprise ?
  • Si vous pouviez changer quelque chose au bureau, ce serait quoi ?

Garantissez l’anonymat et ne balancez pas les noms à votre patron

« Comment ça il est pas heureux lui ? Avec sa paye de ministre ? Je vais aller lui toucher deux mots moi ». Pour éviter que ces mots ne sortent de la bouche de votre patron, garantissez aux répondants l’anonymat de leurs réponses. C’est naturel de vouloir se montrer sous un bon angle auprès de son boss et de sa hiérarchie. Donc quand on veut exprimer des opinions plus dissidentes, on se sent forcément un peu en danger. Le plus simple, c’est de ne pas récupérer les noms des répondants de votre enquête. Faite le savoir clairement dans un petit texte d’intro au début de votre enquête. Ainsi, les répondants seront plus honnêtes et vous obtiendrez des réponses bien plus exploitables.

Utilisez les bons outils

Pour l’outil à utiliser, vous avez l’embarra du choix : Google Forms, Typeform ou encore Survey Monkey vous permettront de mettre en place ce genre d’enquête. La plateforme Supermood, dont nous parlions dans notre rapport sur les prestataires préférés des Office Manager , permet d’ailleurs d’aller encore plus loin dans la mesure de la satisfaction de vos collaborateurs.

 Trouvez l’outil qui vous convient et roulez jeunesse.

Collectez vos réponses et mettez en place des changements

Même si l’ambiance dans votre entreprise vous paraît parfaite sous tous les angles, mener une enquête de satisfaction en interne et prendre le pouls de vos collaborateurs vous permettra potentiellement d’identifier des problématiques jusqu’ici cachées. N’ayez pas peur de déterrer des problèmes internes, c’est comme ça que vous ferez avancer les choses. Une fois vos réponses collectées, parcourez les résultats avec votre hiérarchie lors d’une réunion. Observez-vous des résultats étonnants, inattendus ? Etait-ce au contraire ce à quoi vous vous attendiez ? Quelles actions pouvez-vous mettre en place dès maintenant pour améliorer la satisfaction au travail de vos collaborateurs ? Réfléchissez à un plan pour corriger les imperfections et mettant-le en place, sans jamais perdre de vue la satisfaction de vos collaborateurs. Quelques mois plus tard, réalisez à nouveau une enquête, et observez si vos actions ont porté leurs fruits. À force, vous trouverez la bonne formule, et vous pourrez peut-être prétendre à un titre arrogant du type « Great Place To Work ».

L’écoute, comme bien souvent, c’est la clé. Ne prenez pas la satisfaction de vos collaborateurs à la légère. Tirez pleinement partie de tous les bienfaits que peut vous apporter une enquête de satisfaction en interne !

D'AUTRES ARTICLES TROP COOL !

Que vous soyez Office Manager ou Assistant(e) de Direction, vous avez très certainement une casquette d’Happiness...Lire la suite
Article extrait du rapport "Office Manager Superstar". À force de vous rencontrer et d'échanger avec...Lire la suite
Article extrait du rapport "Office Manager Superstar" À force de vous rencontrer et d'échanger avec des Office Manager...Lire la suite

The Must Read List