25 moyens testés et approuvés pour éviter le burnout

25 moyens testés et approuvés pour éviter le burnout

Temps de lecture: 
4

Le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger a estimé jeudi que "le vrai sujet" concernant le "burn-out" était de savoir "comment on prévenait" ces pathologies psychiques, plutôt que leur reconnaissance comme maladies professionnelles. Puisqu’on ne doit jamais contrarier un syndicaliste, on vous révèle un secret : le repos fait partie du travail. Se surmener, ce n’est pas très professionnel, alors le plus responsable serait de partir tout de suite du boulot, rapport à l’happy hour.

Respirez

Bien respirer, ça s’apprend. La cohérence cardiaque permet, à raison de 5 minutes par jour, de réguler tout notre système nerveux. Ca se fait même sur une appli.

Posez vos limites

Trop tard, trop de pression, trop de sollicitations, trop de responsabilités… Apprenez à vous connaître et à dire stop avant d’être débordé.

Sachez ce qui vous fait du bien

Faites le bilan : qu’est-ce qui m’use dans mon travail et, qu’est-ce qui me redonne de l’énergie ?

Mangez bougez

On vous épargne les poncifs sur l’activité physique et les smoothies au petit dej, mais il faut le dire : le fait de bouger son corps quotidiennement soulage les tensions mieux que personne.

Déconnectez

Le smartphone est un incroyable outil de servitude volontaire. Si ça ne vous suffit pas…

Demandez de l’aide

EN burnout, on a souvent envie d’aller se coucher et de ne plus jamais parler à personne, mais ça risque de ne faire qu’empirer les choses.

  • Parlez à votre boss : de façon distanciée et en posant des arguments factuels.

  • Parlez à un médecin : un petit arrêt de travail pour récupérer peut s’avérer salutaire.

  • Parlez à vos proches : ils comprendront mieux pourquoi vous êtes insupportable.

Arrêtez de travailler

C’est bête, hein ? Prenez des vacances régulièrement. De vraies vacances, avec port de bermuda-chaussettes et message d’absence automatique obligatoire.

Trouvez du sens

Et oui. Faire un travail qui ne sert à rien de 9h à 18h peut s’avérer bien plus épuisant que de s’investir passionnément dans une aventure qui nourrit votre âme.

Repérez votre point de rupture

Quand les symptômes apparaissent (impatience, indifférence, aggressivité…), réagissez sur-le-champ en posant une journée ou en vous offrant une sortie pour décompresser.

Planifiez votre temps libre

Bloquez des créneaux de temps libre dans votre emploi du temps, et tenez-vous y.

Faites une sieste

Les siestes, c’est l’avenir du monde du travail. Remplacez le café n°46 par une power nap de 20 minutes.

Méditez

Même si c’est juste 10 minutes. Même si c’est juste une excuse pour ne pas participer au pot de départ de Michaël.

Tag: 
burn-out
maladies professionnelles

Les autres publications

ID EXPRESS : Suzanne, 26 ans, En poste chez Selligent depuis juin 2018​ Suzanne, c’est un débit de mitraillette et un...Lire la suite
Vous n’arrêtez pas de répéter que votre temps est précieux, et pourtant vous venez de passer 20 minutes à scroller...Lire la suite
Pour faire en sorte que vos nouveaux collabs se sentent bien dans l’entreprise, vous pouvez évidemment leur offrir à...Lire la suite

Quelque chose à ajouter ?