Les 6 règles d’or de la déconnexion digitale

Les 6 règles d’or de la déconnexion digitale

Temps de lecture: 
4

L’arrivée du smartphone a révolutionné nos vies, pour le meilleur… et aussi pour le pire ! Aujourd’hui on ne compte plus le nombre de troubles nés de l’addiction aux technologies. Les téléphones, applications et réseaux sociaux nous rendent totalement accros ! Au point que leur absence produit en nous un effet de manque, et nous fait adopter des comportements compulsifs … Une vraie drogue !

Pour pallier cette saturation psychique et préserver sa santé mentale, il est donc urgent d’apprendre à se déconnecter. Plus facile à dire qu’à faire ! Voici quelques règles d’or pour vous aider à réussir votre « détox digitale » :

1. Se sentir légitime dans son droit à déconnecter

Sachez-le : la déconnexion est un droit. C’est même inscrit dans la loi depuis 2016 ! Les entreprises doivent désormais rédiger une charte pour le respect de ce droit. Vous avez donc parfaitement le droit d’éteindre votre portable professionnel une fois le pas de la porte du bureau franchi. Et cessez de culpabiliser si vous attendez le lendemain matin pour répondre à cet email pourtant estampillé urgent. D’ailleurs, l’est-il réellement, « urgent » ?

2. Cloisonner les temps boulot et les temps perso

Que ce soit le soir après le travail, le weekend, ou en vacances, réservez-vous des espaces de temps pour vous, pour votre famille et vos amis. Privilégiez les échanges réels aux échanges virtuels. Et laissez si possible votre téléphone pro au boulot, pour pouvoir déconnecter tranquillement sans être tenté d’y jeter un œil « au cas où ».

3. S’abstenir de lire ses emails, coûte que coûte

Oui, car vous êtes gentil(le). Et poli(e). Et serviable. Et que vous répondez quand on vous pose une question. Sauf que dans le cas présent, vous savez pertinemment que si vous lisez vos emails vous serez tenté(e) d’y répondre. Et ça on oublie tout de suite ! Alors on prend sur soi, et on s’abstient de consulter sa messagerie le soir à la maison.

4. Désactiver ses notifications

Ah les notifications et leur petite lumière qui nous avertit de l’arrivée d’un nouveau message ! Qu’on les redoute ou qu’on les attende impatiemment, il faut se rendre à l’évidence : on y est tous accros ! Alors on va dans les paramètres de son téléphone et on met tout ça en sourdine en-dehors des heures ouvrées, histoire de passer un bon moment loin de tout ce brouhaha. Et pour les plus courageux, on passe carrément en mode avion !

5. Prévenir ses contacts

Quand on se met à pratiquer le jeûne digital, il est possible que son réseau ne suive pas. Surtout si vous les avez habitués à être ultra disponible tout le temps. Alors on prévient son chef qu’il est inutile de continuer à passer des appels à 23 heures comme il en a l’habitude car il tombera désormais sur la messagerie. Ou encore les clients, que passé 19 heures, tout email sera systématiquement traité le lendemain. On informe ses contacts que l’on sera injoignable… et on s’y tient !

6. Conserver ses bonnes habitudes

Il n’est pas question de faire l’effort de déconnecter une semaine, puis de céder à la tentation et de replonger ! Il est important d’entretenir vos nouvelles habitudes. En effet, comme pour toute addiction, c’est dans le temps que vous mesurez les bénéfices de votre digital detox. Quand vous gagnerez en qualité de vie. Que votre vie de famille s’en trouvera améliorée. Que vous renouerez avec une passion ancienne, enfouie pendant de trop nombreuses années « par manque de temps ». Que vous retrouverez des plaisirs simples : le jardinage, la lecture, le sport, la méditation… Que vous vous reconnecterez, mais avec des choses réelles cette fois-ci !

D'AUTRES ARTICLES TROP COOL !

Si vous évoluez dans le monde de l’entreprise, vous avez certainement déjà entendu le terme « processus », appelé...Lire la suite
Dans de nombreuses entreprises, on retrouve de plus en plus le poste d’office manager. Ce dernier occupera une fonction...Lire la suite
D’après une enquête , les cadres Français, ces feignasses notoires, passeraient environ 25 jours par an… en réunion. Le...Lire la suite

The Must Read List