Le guide de la conversation à la cantine

Le guide de la conversation à la cantine

Temps de lecture: 
4

À la cantine, vous faites tout votre possible pour être assis à côté d’Huguette, votre collègue favorite. Mais parfois ce n’est pas possible. Vous vous retrouvez alors assis à côté de Gégé, l’administrateur réseau, avec qui vous n’avez pas échangé un mot depuis 2 ans, lorsque vous êtes arrivé dans l’entreprise, ou encore Jordan, le petit stagiaire dont vous ignorez le rôle si ce n’est d’être le fils d’un copain du patron. Dans ces moments-là, une grande gêne se fait sentir et le repas risque d’être long, très long. Pour éviter que ces silences ne s’éternisent, voici un petit guide de la conversation à la cantine. Avec ces quelques questions, vous pourrez espérer amorcer une conversation et améliorer considérablement votre repas.

« Au fait, tu t’appelles comment ? »

Pourquoi faire compliqué ? Demander simplement le prénom de la personne peut être une bonne façon de lancer une conversation. Par la suite, rappelez à la personne que vous avez bien retenu son prénom en le plaçant plusieurs fois dans la conversation. Les gens adorent qu’on les appelle par leur prénom. Cependant, cette technique fonctionne uniquement avec des personnes avec lesquelles vous n’avez jamais parlé (difficile à utiliser dans une PME donc). Évitez de demander le prénom d’une personne avec laquelle vous avez déjà discuté des dizaines de fois, cette dernière risquerait (à juste titre) d’être blessée.

Probabilité de lancer une conversation intéressante : ⭐⭐ (il vous faudra faire preuve d’habilité pour enchaîner sur la suite de la conversation. Ex : - ah c’est marrant, ça vient d’où ce prénom ? – Bah… de France.)

Risque : ⭐⭐ Cette question présente peu de risques, si ce n’est de vexer une personne dont vous êtes censé déjà connaître le prénom

« T’es payé combien toi ? »

Qu’y a-t-il de mal à demander le salaire d’une personne ? Après tout, ce n’est que pour vérifier que l’écart entre le sien et le vôtre n’est pas trop élevé, ce qui vous ferait un argument de plus lors de votre prochaine négociation salariale... Il est fort à parier que la personne en face de vous sera quelque peu déboussolée par cette question si soudaine, et qu’après un moment d’hésitation, elle commence à vous dire « oui mais tu sais, ça dépend des mois, il y a une partie variable, de l’intéressement etc.. ». Trêve de balivernes ! Vous devez la remettre dans le droit chemin et lui demander une réponse claire : combien la personne gagne-t-elle par mois, en net !

Probabilité de lancer une conversation intéressante : ⭐⭐⭐⭐ C’est l’opportunité d’ouvrir plein d’autres sujets de discussion très affriolants : les différences de salaires homme/femme, le fait que vous êtes exploité depuis maintenant 2 ans etc..

Risque :  ⭐⭐⭐⭐ Il faut bien l’admettre, tout le monde n’est pas prêt à parler salaire. Surtout José, qui empoche 10 patates chaque mois sans jamais le bureau après 17 heures.

« T’en penses quoi toi de insérer ici le nom d’un mouvement social en cours »

Que d’opportunités de discussion intéressantes vous pouvez ouvrir en parlant des mouvements sociaux en cours ! Si vous êtes plusieurs autour de la table, c’est encore mieux, tout le monde pourra y venir ajouter son petit grain de sel ! Et bien sûr, personne ne sera d’accord avec personne. Le top du top : s’assurer que les délégués syndicaux sont présents à la table, ce sont toujours de bons clients ! Avec un peu de chance, votre repas se terminera en bagarre générale. Quoi de plus excitant !

Probabilité de lancer une conversation intéressante : ⭐⭐⭐⭐⭐ ça fait toujours du bien une bonne engueulade entre collègues.

Risque : ⭐⭐⭐⭐⭐ Le risque est à son maximum, mais c’est justement là l’effet recherché. Si vous venez au bureau en scooter, vous pouvez porter votre casque pour vous protéger des éventuelles blessures occasionnées.

« C’est quoi ton Instagram ? »

Une technique vielle comme le monde pour mettre en place votre stratégie de séduction et espérer séduire votre crush de bureau : lui demander son Instagram. La personne se fera un plaisir de vous le donner (bah ouai, on crache pas sur un follower de plus), pour au passage vous montrer l’interminable collection de photos avec son chien (un chien particulièrement laid certes, mais vous devez jouer le jeu) dont elle dispose. Vous pourrez alors facilement enchaîner sur d’autres sujets de conversation, mais surtout, vous pourrez contacter la personne par DM pour pourquoi pas proposer un verre… À vous de jouer.

Probabilité de lancer une conversation intéressante : ⭐⭐⭐ tout dépend du profil Instagram de la personne en question.

Risque : ⭐⭐ Peu de risques à priori, si ce n'est celui de se faire gentiment recaler. Évitez aussi de demander l’Instagram de Jeannine de la compta, qui part à la retraite dans deux ans « Amstragram ? »

D'AUTRES ARTICLES TROP COOL !

« Tu me forward ASAP le feedback de Michel suite au one-to-one avec le presta ? ». Le genre de phrases prononcées...Lire la suite
On peut voir l’état de votre bureau, mesdames et messieurs les office managers ? On le sait, les cordonniers sont...Lire la suite
La plupart des entreprises sont atteintes de réunionites aiguës. La vôtre ne fait probablement pas exception. Vous...Lire la suite

The Must Read List