Ce que votre séminaire dit de votre entreprise

Ce que votre séminaire dit de votre entreprise

Temps de lecture: 
4

On y est : vous êtes en train d’organiser le prochain séminaire de votre entreprise, à la demande de votre boss qui veut remotiver les troupes. Mais savez-vous que votre séminaire en dit beaucoup à propos de votre entreprise ? Petit passage en revue, à prendre au 43ème degré.

Le séminaire « Jeux de société »

Ce qu’il dit de vous : Cette année a été rude pour votre entreprise : les objectifs n’ont pas été atteints et le chiffre d’affaires est en chute libre. Résultat : vous voyez le budget alloué à l’organisation du séminaire annuel fondre comme neige au soleil. C’est bien simple, il ne reste presque plus rien. Mais pas question de faire une croix dessus, ce séminaire, vous allez l’organiser coûte que coûte, avec les moyens du bord. Finalement, un séminaire jeux de société, dans les bureaux de la boîte, le tout agrémenté de quelques jus de fruits bon marché et de chips, c’est toujours sympa et les bénéfices en terme de cohésion peuvent être bien meilleurs que ceux d’un séminaire à 200k€. Un mal pour un bien en somme, et vous organiserez quelque chose de plus dépaysant l’année prochaine #Positivity.

Le séminaire qui n’existe pas

Ce qu’il dit de vous : « Un séminaire ? Quelle drôle d’idée. Si je veux améliorer la productivité de mes employés, je les fais bosser, ya qu’ça de vrai le travail hein. On a d’autres chats à fouetter ici ». Voici en quelques mots l’avis de votre boss, à peine caricaturé, sur les vertus du teambuilding. Il ira même jusqu’à avancer un manque de budget pour l’organisation de ce type d’événement, non sans culot quand on sait qu’il s’est payé un SUV allemand flambant neuf avec les derniers dividendes. Le prochain séminaire organisé par vos soins le sera dans une autre boîte, et le plus vite possible.

Le séminaire beuverie :

Ce qu’il dit de vous : vous avez tout essayé pour motiver vos collaborateurs pour le prochain séminaire : activités alléchantes, cadre magnifique, chambres dans un hôtel grand luxe… Mais rien n’y fait, même s’ils ne vous le disent pas expressément, vous savez très bien qu’une seule et unique chose intéresse vos collaborateurs : l’ouverture du bar à 18h30. Selon eux, ce serait bien plus efficace en terme de cohésion d’équipe et de créativité que toute autre activité. Ça reste à prouver, et on vous rappelle que l’alcool est à consommer avec modération. On imagine leurs têtes quand vous leur direz que cette année, le séminaire c’est sans alcool…

Le séminaire Zen :

Ce qu’il dit de vous : ce dernier type de séminaire est à l’antipode du séminaire beuverie : ici, tout n’est que calme et relaxation. Eh oui, car vos collaborateurs sont à bout de nerfs, vous le sentez bien. Rien de surprenant quand on sait qu’ils multiplient les heures supp’ pour espérer s’approcher d’objectifs inatteignables, voire totalement délirants, tout en se faisant copieusement gueuler dessus par la hiérarchie, cette dernière ayant une conception très particulière du respect. Du coup, votre boss vous demande de poser des petits pansements sur des brûlures au 3ème degré « on va faire un séminaire Zen, je sens mes larbins un peu stressés, qu’est-ce que tu en penses ? » qu’il vous a dit. Mauvaise idée, vos collaborateurs ressortent du séminaire encore plus mal au point devant cette vague d’hypocrisie.

Le séminaire « maison de campagne »

Ce qu’il dit de vous : L’air frais de la campagne : il n’y a que ça de vrai. D’ailleurs, Roger, l’un des dirigeants a justement une résidence secondaire à la campagne, et il a décidé d’en faire profiter toute l’équipe pour l’organisation du séminaire. Au programme : bbq, jeux en plein air, bbq, quelques petites présentations sur l’avenir de la société pour la forme, et encore bbq. Au final, ça vous arrange, tout cela ne demande que très peu d’organisation, et justement organiser des séminaires, ce n’est pas votre truc. Parfois, la flemme ça a du bon, alors pourquoi se prendre la tête ?

Le séminaire ski à Courchevel

Ce qu’il dit de vous : Ça fort pour la boîte en ce moment : les euros pleuvent. Avec tous les clients dernièrement acquis par votre startup, lever des millions d’euros auprès d’investisseurs a été un jeu d’enfant. Votre entreprise a désormais tellement d’argent qu’elle ne sait plus quoi en faire. Vous suggérez donc, à juste titre, qu’une partie de cet argent soit investie dans l’organisation du prochain séminaire. « Qu’à cela ne tienne, vous a répondu votre boss, tu as carte blanche pour l’teambuilding ! ». Vous n’êtes pas partie à la montagne depuis l’obtention de votre 3ème étoile il y a maintenant 20 ans, vous vous dites donc que c’est l’occasion rêvée pour y retourner. Et quitte à faire, autant partir dans une station pas trop dégueulasse : c’est tout vu, c’est Courchevel ou rien. Vous voilà donc en train d’embarquer tous vos collaborateurs pour 7 jours de ski et sauna.

D'AUTRES ARTICLES TROP COOL !

6 activités de Teambuilding marrantes quand on n’a pas de budget
2020 commence à peine, et vous êtes déjà en charge de l’organisation du prochain Teambuilding. Votre boss vous demande...Lire la suite
Comment organiser un teambuilding virtuel ?
La partie la plus stricte du confinement est terminée, pourtant une grande partie des entreprises fonctionnent encore...Lire la suite
10 office brandings qui en disent long sur votre entreprise
Chez Magic Office, on fait la collec des pancartes de motivation , et on a vite compris que les citations affichées au...Lire la suite

The Must Read List