Happiness Manager On n'avait pas non plus" /> Happiness Manager On n'avait pas non plus" /> Portrait de Violette, Happiness Manager chez StoryMe : "Notre plus grand but est de rendre tout le monde heureux !" | Magic Office
Portrait de Violette, Happiness Manager chez StoryMe : "Notre plus grand but est de rendre tout le monde heureux !"

Portrait de Violette, Happiness Manager chez StoryMe : "Notre plus grand but est de rendre tout le monde heureux !"

Temps de lecture: 
4

On n’avait pas encore eu l'occasion d'interview une 100% Happiness Manager On n'avait pas non plus eu l'occasion d'interviewer une Belge. C'est maintenant chose faite. Portrait de Violette, Happiness Manager chez StoryMe !

Bonjour Violette, où travaillez-vous ?

Je suis Happiness Manager chez StoryMe ! StoryMe est une société de vidéo marketing basée en Belgique, spécialisée dans la production et la stratégie vidéo. Grâce à notre équipe de plus de 65 experts vidéo, spécialisés dans la stratégie vidéo et des workshops personnalisés, la production de vidéos et la distribution digitale, StoryMe est devenu un “guichet unique” pour les entreprises qui cherchent à ajouter de la vidéo dans leur stratégie. Aujourd’hui, nous avons créé des vidéos et stratégies vidéo pour plus de 1 000 clients tels que Uber, Alpro, Audi, Disney, la Deutsche Bank, Test-Achat, Microsoft , BNP Paribas Fortis et plus encore.

Quand et pourquoi avez-vous décidé de devenir Happiness Manager ?

Après mes études de Communication et Marketing en 2015, je ne savais pas ce que je voulais faire. J'aimais ce monde, mais je ne me voyais pas dans les jobs de spécialiste Marketing ou Comm. J'ai un peu paniqué, j'ai donc fait des stages : dans la mode et dans l’évènementiel. J'ai vraiment aimé assister mes collègues. Un jour, en 2016, je suis tombée une annonce d'Happiness Manager chez StoryMe : ça ma tout de suite plu. J'ai candidaté, et 3 jours plus tard j'avais le job. J'ai dû déménager d'un côté de la Belgique à l'autre en moins d'une semaine, mais dès que j'ai rencontré l'équipe, je me suis rendue compte que j'étais vraiment bon endroit. L'esprit famille dans cette jeune équipe était magique. Mon job, c'est de faire en sorte que l'ambiance familiale dans cette équipe de 25 personnes perdure pendant notre croissance super rapide et de rendre la vie plus facile à mes collaborateurs pour qu'ils puissent se concentrer à 100% sur leur propre job.

Comment expliqueriez-vous le métier d'Happiness Manager à votre grand-mère ?

Je suis réceptionniste, secrétaire, assistante de direction, j'organise tous les événements petits et grands (anniversaires, teambuilding, retraite de l'équipe, grand fêtes pour nos clients, etc.), je m'occupe de la gestion du bureau (stock fruits/café , fournisseurs, etc) et j'aide un peu les RH à accueillir les nouveaux collègues dans l'équipe.

Comment savez-vous que vous avez réussi à rendre vos collaborateurs heureux ?

Quand je reçois des remerciements et des compliments qui viennent du cœur. Ou quand mes collaborateurs me chouchoutent comme une princesse le jour de mon anniversaire.

Quelle est la chose que vous avez mis en place dont vous êtes le plus fiere ?

Le fait qu'on ait une cuisinière qui vient cuisiner healthy pour nous tous les mardi et jeudi. L'organisation annuelle de notre "Strategic Weekend" (retraite de 3 jours dans les Ardennes ou a la mer) : tout le monde s'y amuse comme des fous !

Qu'est-ce qui est le plus difficile dans le métier d'Happiness Manager ?

Plusieurs choses :

- Être la personne qui doit tout savoir.

- Le fait tout le monde ne comprenne pas mes priorités. (Vendredi à 16h...: "Pourquoi n'y a t'il pas de bière dans le frigo ????!!!!" - "Oui oui, je m'en occuperai APRES 17H ET QUAND J'AURAI FINI DE REGLER LES CHOSES PLUS IMPORTANTES !!")

- Tous les imprévus qui se rajoutent à votre to do, a tout moment de la journée.

Pensez-vous qu'il faudrait des Happiness Manager au service des Happiness Manager ?

Pas à temps-plein ;) Mais avoir des collègues qui savent bien vous chouchouter quand ils se rendent compte que vous passez une mauvaise journée, c'est déjà assez !

L'outil indispensable de l'Happiness Manager ?

Mon smartphone pour prendre des photos de la cuisine sale après le déjeuner pour envoyer dans notre groupe Whatsapp et dire "VENEZ RANGER TOUT DE SUITE". Ou pour prendre une photo de gâteaux et dire : "GATEAUX DANS LA CUISINE !!!!!!! "

Le truc le plus cool dans le métier d'Happiness Manager ?

Le fait que notre plus grand but est de rendre tout le monde heureux. Et que tout le monde trouve que vous avez le titre le plus cool ! :)

Quelle a été votre plus grosse épreuve en tant qu'Happiness Manager ?

Prioriser mes tâches, dont les demandes des autres, et donc savoir dire non (et aussi à mon patron).

Quel conseil donneriez-vous à quelqu'un qui veut se lancer dans l'Happiness Management ?

- Ne vous inquiétez pas si vous ne savez pas tout, vous êtes aussi là pour apprendre.

- Il faut vraiment apprendre à bien prioriser ses taches et bien les communiquer.

- Il ne faut pas s'attendre à avoir un job ou tous les jours se ressemble.

- Il faut être flexible, patient et avoir un grand cœur.

Ce sera quoi l'Happiness Management dans 10 ans ?

Plus reconnu, mieux compris, mieux payé ;)

Un petit mot pour terminer ?

C'est vraiment un job de rêve !

D'AUTRES ARTICLES TROP COOL !

Ça vous arrive de travailler dans des espaces de coworking ? Et bien figurez-vous que ces espaces disposent également d...Lire la suite
Melissa s'est récemment expatriée à Amsterdam après avoir travaillé en tant qu'Happiness Manager pendant deux ans chez...Lire la suite
Conjuguer le métier d'Assistante de Direction numérique et celui d'Ambassadrice métier, le tout en animant un blog, c'...Lire la suite

The Must Read List