Comment instaurer le rituel de la sieste au travail

Comment instaurer le rituel de la sieste au travail

Temps de lecture: 
4

Le sommeil est si important, pourtant combien d'entre nous peuvent se vanter de faire des nuits de 7 heures ou plus ? S'il est parfois difficile de se coucher plus tôt (la dernière saison de votre série préférée vient de sortir...) ou encore de se lever plus tard (pas question de sauter le petit déjeuner), on peut en revanche faire une sieste en début d'après-midi. Mais pas toujours évident de faire la sieste au bureau, celle-ci souffre encore d'une mauvaise image en France. Comment mettre en place le rituel de la sieste au bureau, et faire en sorte que celui-ci soit adopté par tous les collaborateurs ? Pour en savoir plus, on a rencontré Gabrielle de Valmont, co-fondatrice de Nap&Up, un concept innovant de cocons à sieste 100% français !

Bonjour Gabrielle, quel est l'impact de la fatigue au bureau ?

80% des Français ressentent de la fatigue en milieu de journée, parmi eux 72% estiment que cette fatigue a un réel impact sur la journée de travail. Le manque de sommeil est à l’origine de stress, de nervosité, et réduit considérablement la qualité d’une journée de travail. Au-delà de cela, le manque de sommeil répété favorise certaines maladies chroniques telles que l’hypertension, l’obésité…

Pourquoi la sieste est-elle si importante au bureau ?

Certaines études prouvent les bienfaits d’une micro-sieste sur une journée de travail. Une étude de la Nasa montre en effet qu’une micro-sieste de 20 minutes augmenterait la productivité de 35%. Mais également la concentration, la mémoire, la créativité ! Indirectement, c’est également sur le climat général de travail, plus détendu, et plus réfléchi, que la micro-sieste a un impact positif.

Au-delà de faire une micro-sieste, l’intérêt est de s’accorder un moment pour souffler, et faire redescendre la pression que l’on pourrait ressentir sur certaines journées.

nap&up

Quels sont les freins à la mise en place d'un espace sieste ? Pourquoi la sieste est-elle encore mal vue en France ?

Aujourd’hui le sujet de la micro-sieste, et plus généralement du sommeil, reste un tabou dans la sphère professionnelle. Les collaborateurs d’une entreprise prennent sans complexes des pauses cafés, les pauses cigarettes…2, 3 pauses par jour….  mais quand il s’agit de parler de pause micro-sieste, alors on se retrouve face à un mur. C’est un vrai paradoxe, étant donné les nombreux bénéfices qu’apporte ce moment de déconnexion.

Dans certains pays, comme la Chine, la pause sieste est totalement démocratisée. Elle est entrée dans les mœurs de toutes les sociétés. Il est même mal vu de ne pas s’accorder cette pause, permettant de se mettre en parfaites conditions pour son après-midi de travail.

Que propose Nap&Up ?

Nap&Up s’est donnée pour mission de lever le tabou sur le sujet de la micro-sieste en entreprise. Lancés il y a deux ans, nous proposons d’une part des programmes de sensibilisation à cette pratique, et aux troubles du sommeil, et d’autre part l’aménagement d’espaces de micro-sieste avec nos cocons. Les entreprises peuvent découvrir ce concept sous forme événementielle, sans engagement, sur une journée, ou une semaine. Puis si l’idée la séduit, nous l’accompagnons sur le long terme.

Où peut-on installer un espace sieste ?

Le cocon propose une isolation visuelle complète : on ne se sent pas observé par ses collègues au moment de fermer les yeux. Il est également très flexible, se plie et se déplie en moins de cinq minutes ce qui permet de s’adapter à toutes les configurations (comme par exemple transformer une salle de réunion le matin en salle de sieste l’après-midi). Seule chose à éviter : installer l’espace de sieste au milieu de l’espace cafet’, à côté du bureau de la direction, au milieu du hall d’entrée…

Pour qui votre solution est-elle faite ?

Nous nous apercevons aujourd’hui que les utilisateurs des cocons sont variés : parents avec enfants en bas âge qui ne dorment pas de la nuit, insomniaques, femmes enceintes, personnes en situation de stress…. De nombreuses personnes présentent des troubles du sommeil, et ressentent le besoin de recharger leurs batteries en milieu de journée.

fondatrices nap&up

Gabrielle de Valmont & Camille Desclée, fondatrices de Nap&Up

D'autres articles trop cool

-

The Must Read List