Comment faire caca au bureau (en toute discrétion)

Comment faire caca au bureau (en toute discrétion)

Temps de lecture: 
4

Pas la peine de prendre l’air dégoûté : avec 81% des salariés qui avouent déféquer au bureau, il y a de fortes chances pour que vous fassiez aussi partie de ceux et celles qui prennent leurs aises sur le lieu de travail. Mais l’objectif de cet article n’est pas de vous mettre le nez dans le caca, mais plutôt, de vous en sortir.

Anarchie vs Constipation

Il faut s’être retrouvé face à face avec son N+1 s’exfiltrant hors des cabinets tandis qu’un fumet propre à faire s’évanouir un putois se répand, pour saisir l’ampleur de ce proverbe : il suffit parfois d’une pêche, pour faire tomber un arbre. Si la dimension métaphorique de cette phrase vous dépasse, Florent Gaillard, auteur du guide pratique Comment chier au bureau (Leduc éditions), en résume plus concrètement le propos :

"Dans un contexte où chacun doit renvoyer une image parfaite, les odeurs corporelles sont proscrites. Les toilettes sont donc un endroit à haut risque, où les hiérarchies peuvent facilement s’effondrer".  

En clair, si se faire gauler juste après avoir parfumé les toilettes du bureau ne peut entraîner une révision de votre contrat de travail, le parfum du scandale peut en revanche vous suivre longtemps.

Pour ne pas se faire prendre, le mieux serait encore de réserver ses moments de vagabondage intestinal à son seul chez soi (ou au café de la pause déjeuner). Mais d’après Giulia Enders, médecin et auteur du best-seller « Le charme discret de l’intestin », mieux vaut ne pas trop contrarier ses impulsions naturelles, sous peine de détraquer l’ensemble de son système digestif. Alors, que faire lorsque la machine s’emballe ?

Opération Discrétion

Florent Gaillard distingue trois étapes de cette opération commando : « L’arrivée sur zone, l’action sur place et l’exfiltration ».

Pour quitter votre bureau en toute discrétion, prenez un dossier sous le bras, et, si vous êtes surveillé, dirigez-vous d’un pas sûr vers les ascenseurs. Une fois hors de vue, ruez-vous sur les toilettes les plus proches.

Lorsque vous êtes dans la place, vérifiez que les toilettes choisies sont équipées en papier– le cas échéant, les documents de votre dossier pourront s’avérer utile. Puis, votre trône choisi, matelassez le fond de la cuvette avec du papier toilette : cela vous permettra d’amortir les bruits.

Votre forfait commis, vous pouvez craquer une allumette pour chasser l’odeur, ou utiliser la bombe désodorisante qu’un office manager bienveillant (vous ?) aura pris soin d’acheter. En sortant, priez pour ne pas croiser un collège. Sinon, adoptez l’air dégagé : alors, ça farte ?

Quelque chose à ajouter ?

Les autres publications

Chaque entreprise a un secret bien gardé pour se maintenir à flot au quotidien : son office manager. Ne croyez pas...Lire la suite
Ensemble, combattons le présentéisme bête et méchant, et préservons notre vie privée en cherchant les meilleurs raisons...Lire la suite
1. Organisez des têtes à têtes Pour un rendez-vous aux chandelles, prévoir des éclairages tamisés, des petites choses à...Lire la suite

The Must Read List