Comment refuser un poste d’Office Manager à cause d’un salaire bidon

Comment refuser un poste d’Office Manager à cause d’un salaire bidon

Temps de lecture: 
4

Vous avez candidaté à un poste d’Office Manager dans cette start-up super cool et tout semblait aller pour le mieux : vous vous êtes bien entendu avec le recruteur, les bureaux étaient sympas, vos potentiels futurs collègues n’avaient pas l’air trop idiots et les missions étaient intéressantes. Suite à l’entretien, le recruteur vous fait une offre, et là c’est la douche froide, le salaire n’est pas du tout, mais alors pas du tout en phase avec vos attentes.

Petit aparté, pour savoir si un salaire qu’on vous propose est en phase avec le marché de l’Office Management, en fonction de la région, de votre niveau d’expérience, de vos diplômes et d’autres critères, vous pouvez télécharger notre rapport sur le salaire des Office Manager, disponible ici : https://happy.magicoffice.io/salaire-office-manager-grande-enquete

Vous choisissez donc, un peu à contrecœur, de refuser cette offre : avec ce salaire, c’est à peine si vous aurez de quoi payer votre loyer et votre abonnement Netflix. Vous vous apprêtez donc à envoyer un rapide email, où vous expliquez que vous refusez l’offre à cause de ce misérable salaire. Mais attention, il est important de rester professionnel dans ce genre de situation. Ne pas l’être peut vous faire passer à côté de futures opportunités : vous pourriez bien recroiser ce recruteur dans quelques années. Pour refuser un poste d’Office Manager à cause d’un salaire bidon, il est donc important de respecter quelques règles.

Prenez un minimum de temps pour réfléchir

Avant de refuser l’offre, réfléchissez un peu aux « pour » et aux « contre ». Prenez une feuille et posez par écrit ce qui vous plaît et ce qui vous plaît moins, en l’occurrence le salaire. Votre décision sera ainsi plus sage. Alors ok le salaire n’est clairement pas ouf, mais y a-t-il des possibilités d’évolution ? D’autres avantages comme une super mutuelle, 10 semaines de congé ou le remboursement intégral de tous vos frais de transport ? Les missionssuper cool qu’on vous propose vous permettront-elles d’avancer dans votre carrière ? Ce que vont dire, c’est que le salaire, c’est important, mais ça ne fait pas tout . Comme évoqué précédemment, assurez-vous que ce n’est pas vous qui êtes trop gourmand, et que le salaire qu’on vous propose n’est clairement pas en phase avec les pratiques du marché .

Une fois tous ces paramètres évalués, prenez votre décision. N’oubliez pas qu’elle est irrévocable, vous ne pourrez pas envoyer un mail au recruteur pour lui dire « Oui nan mais en fait si je veux bien finalement svp ».

De la même façon, ne prenez pas non plus trop de temps pour réfléchir. S’il n’a aucun retour de votre part après une semaine, le recruteur pourrait bien porter son choix sur une autre personne, peut-être plus réactive.

Faites part de votre décision dans les règles de l’art

C’est mon dernier mot Jean-Pierre. Ça y est votre décision est prise, ce poste, à cause de son salaire de cueilleur de fruits (qui ont tout notre respect), il n’est pas pour vous. Il va donc falloir communiquer votre décision au recruteur.

Choisir le bon canal de communication

Vous pouvez tout à fait envoyer un mail pour faire part de votre décision, mais faites le bien, en y mettant les formes, en expliquant que c’est le salaire qui bloque, que bon quand même ils sont bien gentils mais vous avez 2 gosses à nourrir et un crédit mal négocié à rembourser. Assurez-vous tout de même de laisser le dialogue ouvert à de futurs échanges. Appeler directement le recruteur peut aussi permettre d’éviter des malentendus et paraître plus pro. Si vous choisissez de le faire, notez sur un calepin ce que vous allez dire pour ne pas bégayer et partir en total freestyle. Après l’appel, renvoyez quand même un email pour rendre votre décision totalement officielle.

Montrez votre reconnaissance

Remerciez le recruteur pour l’offre qu’il vous fait et pour le temps qu’il vous a accordé. Vous devez donner l’impression que vous refusez l’offre à contrecœur, que c’est une décision compliquée pour vous, car tout vous plaît, sauf les quelques écus en guise de salaire.

Expliquez pourquoi

Pas besoin d’inventer une excuse bidon pour refuser le poste, autant aller droit au but : c’est le salaire qui bloque. Vous enlèverez peut-être une épine du pied à ce pauvre recruteur qui se demande pourquoi ça fait 8 mois qu’il n’arrive pas à trouver un Office Manager. Il appréciera votre transparence.

Soyez prêt à entamer une négociation

Il est tout à fait possible que le recruteur soit disposé à discuter de ce salaire et à l'augmenter , surtout s’il est totalement fan de votre profil. Si le salaire qu’on vous proposait était trop faible, mais pas non plus totalement déconnant, vous pourriez bien vous mettre d’accord.

Restez en contact

Autant que possible, restez en contact avec le recruteur, il pourrait bien avoir d’autres choses à vous proposer plus tard, peut-être avec des salaires plus intéressants. Ajoutez-le sur Linkedin , et likez ses posts à l’occasion, histoire de fayoter un peu.

D'AUTRES ARTICLES TROP COOL !

Cet article est un extrait de notre rapport "Le salaire des Office Manager", rédigé suite à une enquête menée sur plus...Lire la suite
Cet article est un extrait de notre rapport "Le salaire des Office Manager", rédigé suite à une enquête menée sur plus...Lire la suite
Cet article est un extrait de notre rapport "Le salaire des Office Manager", rédigé suite à une enquête menée sur plus...Lire la suite

The Must Read List