Trop chaud, trop froid… comment gérer une guerre de température au bureau ?

Trop chaud, trop froid… comment gérer une guerre de température au bureau ?

Temps de lecture: 
4

La température en open space est un sempiternel débat. Les femmes ont généralement trop froid, les hommes trop chaud, les uns démarrent le chauffage quand les autres voudraient plutôt allumer la clim’… Bref, il est difficile de trouver un terrain d’entente, et pour cause : nous ne sommes pas tous égaux face à la température ! Alors la prochaine fois que Jeannette veut imposer un climat subtropical à ses collègues au risque de les faire fondre sur place, ne paniquez pas ! Voici tout ce qu’il faut savoir en cas de conflit de température au bureau.

Les hommes et les femmes ne sont pas égaux

On vous rassure tout de suite, on n’est pas en train de réécrire la Constitution de la Cinquième République ! Si les hommes et les femmes sont bien libres et égaux en droits… ce n’est pas le cas face aux températures ! Du fait de régulations différentes de leur température corporelle, les hommes et les femmes ne perçoivent pas l’air ambiant de la même façon. Les femmes sont en effet plus nombreuses à souffrir des températures froides car elles ont le corps légèrement plus chaud. De même, les hommes ont un métabolisme plus élevé, ce qui explique pourquoi ils parviennent à se réchauffer plus rapidement. Voilà qui explique donc certainement l’engouement de Jeannette pour le bureau du fond collé au radiateur !

Comment trouver la température idéale ?

1/ User de bon sens

La première étape, plutôt évidente, est d’en parler avec les équipes, et d’instaurer autour du sujet un climat de bienveillance  et de tolérance. Car les conflits de température peuvent parfois être résolus avec un peu de bon sens. Jeannette n’est-elle pas opposée à la clim simplement car son bureau se situe juste à côté ? Changer de place peut-il l’aider à se sentir mieux ? Il est également important de limiter les écarts de température entre l’intérieur et l’extérieur : celui-ci ne doit pas excéder 5°C.

2/ Éduquer ses collaborateurs

La deuxième étape serait d’éduquer les salariés à accepter le cycle des saisons et à adopter des comportements durables . Il est parfaitement normal de devoir sortir ses pulls l’hiver lorsque l’air ambiant est un peu plus frais. Tout comme il est normal d’avoir un peu chaud l’été. Apprendre à supporter les légères variations de températures – lorsqu’elles ne sont pas extrêmes, bien sûr ! – permet en outre de limiter l’utilisation des moyens de climatisation et de chauffage, énergivores, peu écologiques et parfois même à risque pour la santé. C’est notamment le cas des clim, qui en plus de favoriser les contractures musculaires et les torticolis peuvent s’avérer être des nids à bactéries si elles sont mal nettoyées.

3/ Établir des règles

La dernière étape consiste à établir des règles liées à l’utilisation de la climatisation et du chauffage. Il n’est pas question que la gestion de l’air ambiant se fasse arbitrairement, par un jeu de chaises musicales entre ceux qui se lèvent pour allumer la clim et ceux qui se lèvent pour l’éteindre. Établissez donc des règles en concertation avec les salariés. Par exemple, vous pouvez décider d’allumer la climatisation quand la température extérieure excède 26°C, et le chauffage quand la température descend en dessous de 19°C.

Pensez aux solutions alternatives

Il existe heureusement des solutions moins controversées que la climatisation pour parvenir à la paix au bureau. Pensez par exemple vitres teintées, stores, ou encore toitures végétalisées. Et si vous songez à déménager, privilégiez les bâtiments bien isolés et possédant une bonne orientation.

D'AUTRES ARTICLES TROP COOL !

A l’heure où les mots-clés du monde de l’entreprise sont rigueur, optimisation et rentabilité, les enjeux deviennent...Lire la suite
D’après une enquête , les cadres Français, ces feignasses notoires, passeraient environ 25 jours par an… en réunion. Le...Lire la suite
Dossier : Les philosophies ancestrales du bonheur (1/3) Hygge : le concept danois pour se sentir au bureau comme sous...Lire la suite

The Must Read List