Les meilleures (et les pires) excuses pour partir tôt du bureau

Les meilleures (et les pires) excuses pour partir tôt du bureau

Temps de lecture: 
4

Ensemble, combattons le présentéisme bête et méchant, et préservons notre vie privée en cherchant les meilleurs raisons de vous enfuir du bureau avant 19h.

Sachez présenter votre requête

Il y a ceux qui partent discrètement, en espérant que tout le monde les croira en rendez-vous. Mais les Office managers sont toujours les premiers dont on remarque l’absence (peut-être parce que personne ne peut vivre sans eux…). Il vaut donc mieux demander la permission, avec les formes :

  • Formulez-le comme une demande et pas un fait. Plus vous ferez croire à votre boss que c’est lui qui vous accorde cette faveur, plus ça marchera.

  • Précisez où vous en êtes de vos tâches et comment vos missions seront assurées en votre absence.

  • Mettez en avant combien votre départ est pertinent : “Je préfère aller chez le dentiste tant que c’est calme ici, pour être bien présent.e quand ce sera le rush”.

  • Choisissez un moment tranquille, où tout le monde est détendu, pour en parler.

Invoquez des excuses imbattables

La vraie raison : 

Il fait trop beau dehors pour rester enfermé dans ce trou.

La bonne excuse : 

J’organise un tournoi de foot avec des enfants en difficulté scolaire.

 

La vraie raison : 

Le dernier épisode de GoT vient de sortir, je ne tiens plus.

La bonne excuse : 

Ma religion m’oblige à rentrer avant le coucher du soleil (rester vague).

 

La vraie raison : 

Je dois m’épiler/me raser avant mon date de ce soir.

La bonne excuse : 

J’ai un rendez-vous important à la banque.

 

La vraie raison : 

Mes collègues me donnent des envies de meurtre.

La bonne excuse :

Je me suis inscrit.e à une formation RH sur le teambuilding.

 

La vraie raison : 

J’estime que j’ai mieux à faire dans la vie que de travailler.

La bonne excuse :

Je viens de recevoir un appel personnel.

 

La vraie raison :

J’ai la gueule de bois depuis ce matin.

La bonne excuse :

J’ai besoin de m’isoler pour penser à la stratégie du groupe.

 

La vraie raison : 

J’ai un entretien d’embauche ailleurs.

La bonne excuse :

Je participe à une conférence pour développer notre networking.

 

La vraie raison : 

J’ai trop faim.

La bonne excuse : 

Mon enfant est malade (penser à avoir un enfant).

 

La vraie raison : 

J’ai mes règles.

La bonne excuse :

gif no fuck given

Quelque chose à ajouter ?

Les autres publications

Chaque entreprise a un secret bien gardé pour se maintenir à flot au quotidien : son office manager. Ne croyez pas...Lire la suite
1. Organisez des têtes à têtes Pour un rendez-vous aux chandelles, prévoir des éclairages tamisés, des petites choses à...Lire la suite
Quand un collègue vous la fait à l’envers, il existe deux solutions : soit le caresser dans le sens du poil pour ne pas...Lire la suite

The Must Read List