Comment se cultiver en travaillant ?

Comment se cultiver en travaillant ?

Temps de lecture: 
4

Travailler nous rend-t-il inculte ? C’est une question que l’on peut se poser, si l’on considère que nous passons en moyenne huit heures par jour sur notre lieu de travail. Soit autant de temps que nous ne consacrons pas à d’autres activités intellectuellement plus nourrissantes : visiter une expo, regarder un film, ou encore lire un livre (note à destination des plus jeunes : il s’agit d’un objet pourvu de pages). 

Alors, pour inverser la courbe et retarder la lente et inexorable dégradation de vos neurones, pourquoi ne pas associer lecture et vie de bureau ? L’idée n’est pas de planquer une BD entre deux piles de dossier à traiter, mais de créer un temps de lecture personnel dédié assorti d’un temps d’échange collectif. Comment ? En créant un book club dans votre boîte, pardi !

Le livre au service de l’intelligence collective

Encore peu développé en France, le concept du club de lecture en entreprise a le vent en poupe aux Etats-Unis. Pour le blogger à la Harvard Business Review John Coleman, les books-clubs poussent les employés à sortir de leur zone de confort intellectuel et développer leur créativité. La perspective de la rencontre collective conduisant chacun à s’engager à lire un livre dans sa globalité, et ce quel que soit son contenu (de la fiction aux essais de sciences sociales en passant par les biographies historiques).

Point fort du book club : il constitue un outil maximisant tant la performance individuelle et collective que le bien-être au bureau. Non content de favoriser l’ouverture d'esprit et la faculté de raisonnement, la mise en place d’un book club favorise l’expression orale et écrite, ainsi que la capacité de synthèse et d’abstraction. Elle permet également une meilleure communication et interaction entre les différents collaborateurs, surtout si ces derniers sont issus d’équipes et départements différents. Enfin, elle crée un environnement holistique propice à l’épanouissement de chacun, en suspendant temporairement la notion de hiérarchie et en valorisant chaque employé en tant qu’individu, et ce quel que soit son statut dans l’entreprise.  

Les étapes pour mener à bien votre book club

Après avoir convaincu vos supérieurs de la validité de votre démarche, envoyez un e-mail ou parlez directement à vos collaborateurs pour savoir qui serait intéressé par l’idée. L’idéal étant de constituer un groupe d’une dizaine de personnes volontaires et motivées.

Il suffit de respecter quelques règles simples pour que votre book club fonctionne. Déjà, comment procéder au choix des livres ? Si le principe démocratique de vote est une bonne idée, constituer une liste de références au préalable peut vous permettre de gagner du temps, quitte à y ajouter de nouveaux titres au fur et à mesure. Ne soyez pas trop ambitieux (évitez dans un premier temps les romans de cinq-cents pages) ni trop corporate (qui a envie de lire des essais de marketing sur son temps perso ?). Le choix du premier livre opéré, assurez-vous que l’office manager (vous ?) procure à chaque membre du book club une copie du livre en question (qui a envie d’acheter des essais de marketing avec son salaire?).  

Les fondements de votre book-club mis en place, restent trois étapes: « read, meet, discuss ». La fréquence des réunions doit être réaliste et tenir en compte l’agenda des uns et des autres: par exemple, un rendez-vous mensuel devrait permettre à chacun de finir sa lecture en temps et en heure.

Pensez également à réserver un temps dédié à votre book-club : inutile de « punir » vos collaborateurs en organisant les rencontres du book club à l’heure de la pause déjeuner. Surtout, n’oubliez pas que le book club n’est pas une réunion de travail, et qu’il est bon de laisser chaque collaborateur y exprimer son point de vue, voire s’improviser tour à tour meneur de la discussion.

Votre book-club mis en place, vous devriez en constater les bienfaits très vite, tant au bureau que chez vous. Et plutôt que de bingewatcher High Maintenance, vous serez peut-être tentés de rouvrir Belle du Seigneur, qu’il soit ou non au programme de votre book-club...  

Quelque chose à ajouter ?

Les autres publications

Quand un collègue vous la fait à l’envers, il existe deux solutions : soit le caresser dans le sens du poil pour ne pas...Lire la suite
On vous a préparé de quoi renouveler tout votre stock de canulars. Finies les bombes à eau et les faux appels...Lire la suite
On peut voir l’état de votre bureau, mesdames et messieurs les office managers ? On le sait, les cordonniers sont...Lire la suite

The Must Read List