Retrouver du sens dans son travail

Retrouver du sens dans son travail

Temps de lecture: 
4

Que celui ou celle qui n’a jamais connu de questionnement existentiel sur l’utilité de son travail pour la société nous jette son premier trombone ! À l’heure des bullshit jobs, ces boulots dénués de sens qui fleurissent depuis quelques années dans le secteur tertiaire, il est parfois difficile de percevoir l’utilité réelle de nos réalisations en entreprise. Alors que faire ? Tout plaquer pour se reconvertir en fleuriste, pompier(ère), infirmier(ère), maraîcher(ère) ou autre métier « concret », afin de pouvoir admirer avec contentement le fruit de son travail ? Heureusement, même si la fuite dans le Larzac est fréquemment citée comme le Graal ultime par les millenials désabusés en quête de sens, partir élever des moutons n’est pas la seule solution. Même en cas de crise de sens aigüe, il est toujours possible de retrouver du sens à son travail. Voici quelques pistes pour se sentir de nouveau utile à la société et aligné avec ses valeurs.

C’est quoi pour vous, le « sens » au travail ?

Ben oui, il faut d’abord commencer par le commencement. Le sens n’est pas un terme objectif derrière lequel se cache une définition unique. C’est à chacun(e) de trouver ce à quoi sa quête de sens fait écho. Si vous ne savez pas dire ce qui compte le plus pour vous, il vous sera d’autant plus difficile de savoir si vous l’avez atteint ou si vous en êtes encore loin.

Faites votre propre introspection :

  • « Quelles sont mes principales aspirations sur le plan professionnel ? » Est-ce le salaire, la reconnaissance de la hiérarchie , le contenu de la mission, les relations professionnelles, les valeurs de la boîte, l’utilité sociale… ?
  • « Est-ce que je trouve davantage de sens à l’extérieur de mon travail ? » Par exemple dans l’équilibre vie pro et vie perso, les loisirs, une passion… ?
  • « Quelle place occupe le travail dans ma vie ? » Est-il central ? secondaire ? alimentaire ?

L’objectif est de savoir quelles motivations  se cachent derrière le travail. Travailler pour travailler n’a en effet aucun sens. Nous avons tous besoin de travailler dans un but précis. Cette démarche peut prendre du temps car il n’est pas toujours facile de s’auto-analyser. Vous devrez peut-être pour cela vous faire aider d’un professionnel.

Se reconnecter avec son travail

Après avoir défini ce qui fait du sens pour vous, réfléchissez à ce qui, dans votre travail actuel, pourrait vous procurer un sentiment d’accomplissement et d’utilité.

  • « Qu’est-ce que j’aime dans mon travail ? » Est-ce le fait de contribuer à rendre le monde meilleur, à aider les autres ? Est-ce le fait de développer des compétences ? Est-ce que vous travaillez pour payer les études de vos enfants ?

S’il vous est difficile de répondre à cette question, posez-vous la question fatidique :

  • « Est-ce qu’il y a un décalage important entre mes attentes et la réalité ? »

Et si oui, êtes-vous en mesure de mettre en place ou de solliciter des changements sur votre poste actuel pour rapprocher la réalité de vos aspirations ? Par exemple, demander davantage d’autonomie sur son poste, se voir attribuer de nouveaux challenges ou une formation pour acquérir de nouvelles compétences

Étudier les autres possibilités qui s’offrent à vous

Quand ces changements ne suffisent pas à retrouver du sens au travail, c’est que la cause du problème est plus profonde.

Sachez alors reconnaître ce qui vous fait défaut dans la situation actuelle.

  • Êtes-vous en conflit avec les valeurs de l’entreprise ou ses pratiques managériales ? Éprouvez-vous un besoin viscéral de vous rendre utile qui n’est pas assouvi à ce poste ? Votre travail est-il trop répétitif, monotone, ou aspirez-vous à vous réorienter vers une trajectoire toute autre, artistique ou manuelle par exemple ?

Interrogez-vous sur l’évolution que vous pourriez donner à votre trajectoire professionnelle.

  • Est-ce le moment de prendre du galon ? De vous spécialiser ? Avez-vous plutôt besoin d’élargir vos compétences ? Préférez-vous tourner la page et changer d’environnement ou d’entreprise ?
  • Ou bien est-ce le moment d’écouter vos désirs profond et de faire radicalement autre chose, comme mener un projet personnel, voyager, ou vous reconvertir ?

Est-ce finalement l’appel du Larzac qui résonne dans vos oreilles qui aura le dernier mot ?

D'AUTRES ARTICLES TROP COOL !

Evelyne est Assistante de Direction chez WÜRTH FRANCE. Elle répond à nos questions pour le portrait de la semaine !...Lire la suite
Nathalie Huc est experte en sophrologie, une technique qui permet de retrouver son bien-être au quotidien et de...Lire la suite
Le sport en entreprise un sujet secondaire ? Pas vraiment. En termes de qualité de vie au travail (QVT), le sport est...Lire la suite

The Must Read List