4 façons d’inciter les collaborateurs à faire du sport

4 façons d’inciter les collaborateurs à faire du sport

Temps de lecture: 
4

Le sport en entreprise un sujet secondaire ? Pas vraiment. En termes de qualité de vie au travail (QVT), le sport est un énorme atout. 94% des salariés qui font du sport se disent satisfaits1 ! 2/3 des salariés et des dirigeants français pratiquent une ou plusieurs activités sportives, mais seulement 10% le font dans le cadre de leur entreprise1. En effet, 75% des dirigeants avouent ne pas avoir pour projet de développer une offre sportive1. Absence d’infrastructure et manque de moyens financiers sont évoqués pour justifier cette grave erreur. Pourtant le sport en entreprise présente un tas de bénéfices :

  • Réduction du stress : depuis longtemps, le sport est reconnu comme un moyen efficace de réduire le stress ! Il réduit les niveaux d’hormones du stress du corps, comme l’adrénaline et le cortisol, et permet la production d’endorphines (merci Jamy). Idéal donc pour décompresser entre deux réunions avec le codir.
  • Travail en équipe : si vous optez pour des sports en équipe, sachez que ceux-ci permettront in fine à vos collaborateurs de mieux travailler ensemble sur les projets de l’entreprise ! Adapter une stratégie, être offensif, avoir un plan de défense… toutes ces aptitudes se retrouvent aussi bien dans le sport que dans la vie au travail !
  • Intégration des petits nouveaux : pour les collaborateurs arrivés fraîchement, c’est toujours plus facile de s’intégrer auprès des collègues après une bonne partie de tennis plutôt que lors d’une énième réunion soporifique sur le RGPD.
  • Marque employeur : une entreprise où les salariés font du sport ensemble, c’est plutôt cool, et c’est le patron qui est content. 51% des dirigeants considèrent que le sport en entreprise est un véritable moyen de communication externe, qui contribue à la marque employeur (1).

Maintenant que vous êtes convaincu des bienfaits du sport en entreprise, voyons ensemble comment mettre tout ça en place. En tant qu’Office Manager, vous êtes la personne idéale pour développer cette pratique. Mais comment faire ?

Créez des groupes de sportifs

Ok votre entreprise ne dispose peut-être pas d’un gymnase dans les locaux. Mais elle dispose cependant de Jean-Luc, grand fan de course à pied, qui part tous les jours à 12h30 pétante faire ses 30 minutes de jogging, rendez-vous qu’il ne manquerait pour rien au monde. Pourquoi ne pas lui proposer d’inviter ses petits collègues à le rejoindre ? Le simple fait d’être un groupe permet de s’encourager à faire du sport. Si une personne manque à l’appel, elle subira indéniablement les foudres du reste du groupe. Vous pouvez créer un groupe Whatsapp, ou une chaîne Slack, avec tous les participants du groupe, sur laquelle sont données les informations : « tout le monde est prêt ? On part dans 10 minutes. Prenez vos kway, il pleut des cordes. »

Offrez-leur un abonnement

Le simple fait de devoir payer un abonnement à la salle de sport peut rebuter certains à faire du sport. Mais si l’entreprise qui prend en charge une partie de l’abonnement, alors c’est différent ! Pour cela, le mieux est d’opter pour une solution globale, qui offre un abonnement unique, avec plein d’activités sportives et d’infrastructures. On vous recommande Gymlib, qui répond à tous ces besoins de flexibilités ! Vos collaborateurs n’auront que l’embarras du choix, et pas d’excuses pour ceux qui ne souhaitent pas mettre les pieds dans une salle de musculation : salle d’escalade, piscine, yoga… tout est possible ! En tant que lecteurs de Magic Office, vous pouvez profiter d’un mois gratuit sur votre contrat ! Vous allez faire des heureux.

Organisez des challenges

Vous organisez déjà des tournois de baby-foot, alors pourquoi ne pas le faire avec du « vrai » sport (désolé pour tous les fans inconditionnels de baby-foot). L’organisation de petits tournois au sein de l’entreprise peut suffire à créer la motivation nécessaire pour que certains enfilent leurs baskets. Tournoi de basket, de badminton, de ping-pong… l’important est que l’activité soit ludique et plaise à un maximum de monde ! Évitez donc de faire un concours de soulevé en développé couché… Définissez une date, un lieu, et un responsable, chargé de prendre les inscriptions. Vous pouvez même proposer des lots pour les vainqueurs, en refilant vos goodies inutilisés qui traînent au fond d’une armoire depuis des mois.

Donnez de la flexibilité

Ok, après leur séance de yoga, les collaborateurs rentrent de la pause de midi 15 minutes plus tard que d’habitude. Mais est-ce vraiment grave, si au final ils sont plus heureux et plus productifs ? Pour encourager les salariés à faire du sport, il est nécessaire que l’entreprise donne un minimum de flexibilité pour faciliter cette pratique. Les avantages retirés de la pratique du sport justifient largement ces petits écarts. De même, si le DRH souhaite utiliser un ballon d’équilibre à la place de son fauteuil de bureau : que personne ne le juge et qu’il fasse comme bon lui semble ! Ses abdominaux ne s’en porteront que mieux.

 

Baromètre Generali / OpinionWay pour le think tank «Vitalité, Sport & Entreprise», 2018

D'autres articles trop cool

-

The Must Read List