La loi de Carlson : Faire un travail de façon continue prend moins de temps que de le faire en plusieurs fois

La loi de Carlson : Faire un travail de façon continue prend moins de temps que de le faire en plusieurs fois

Temps de lecture: 
4

Si vous vous êtes déjà penché sur les principes de productivité au travail, vous avez sans doute déjà entendu parler de la loi de Carlson. Cette dernière se base sur le principe simple que « faire un travail de façon continue prend moins de temps que de le faire en plusieurs fois ». Pour comprendre parfaitement ce phénomène, voici quelques informations à connaître.

La loi de Carlson, qu’est-ce que c’est ?

Ce concept est connu de beaucoup de managers et, pour retrouver son origine, il faut remonter dans les années 1950 au moment où un économiste suédois du nom de Sune Carlson a théorisé cette idée. Concrètement, il est venu prouver qu’une personne qui était dérangée fréquemment lors de son travail était moins productive.

En plus de mettre en lumière les conséquences néfastes de interruptions, la loi de Carlson viendra prouver qu’il est toujours préférable de faire un travail en continu plutôt que plusieurs fois. On parlera alors de « séquences homogènes ».

Comment mettre à profit la loi de Carlson ?

Quand l’on sait qu’une personne est sollicitée en moyenne toutes les 12 minutes, il semble être particulièrement nécessaire de se pencher de plus près sur cette question. Comme vous l’aurez sans doute compris, l’interruption s’avère être particulièrement contre-productive dans le monde du travail. En effet, le fait d’être dérangé de façon fréquente viendra troubler considérablement votre efficacité.

Concrètement, cela viendra se traduire par des petites choses simples dans son quotidien professionnel. Au lieu de regarder ses mails toute la journée, quitte à être interrompu dans son travail, il sera préférable de réserver deux créneaux, un en début de journée et un autre à la fin. Il sera également conseillé de couper toutes sources de distraction lorsque l’on doit se concentrer sur une tâche spécifique. Cela impliquera donc de mettre son téléphone en silencieux ou de prévenir ses collaborateurs qu’il ne faut pas vous déranger pendant cette période de temps.

Pour mettre à profit les bénéfices des « séquences homogènes », il vous faudra regrouper dans votre agenda les tâches qui sont de la même nature pour les faire en même temps. Cela vous permettra de mieux gérer votre temps tout en étant plus efficace. Au fur et à mesure que vous fonctionnerez de la sorte, vous arriverez à mettre en place des emplois du temps qui correspondent parfaitement à vos capacités et à votre rythme quotidien.

Afin de pouvoir bénéficier pleinement des capacités de la loi de Carlson, il vous faudra faire en sorte de faire une seule tâche à la fois au lieu de jongler entre plusieurs de missions qui n’ont pas forcément de rapport. De cette façon, vous êtes certain d’être au sommet de votre productivité et de ne pas perdre de temps pour rien.

Quelque chose à ajouter ?

Les autres publications

Les experts sont formels : l’open space est néfaste à la concentration, l’efficacité, la créativité et la satisfaction...Lire la suite
Dossier : Travailler avec des freelances (3/3) Un bon freelance, c’est comme un chat angora: ça se soigne et ça se...Lire la suite
Dossier : Travailler avec des freelances (2/3) Réserver un free Votre freelance adopté, la mission peut enfin commencer...Lire la suite