Bienvenue à bord de la meilleure entreprise du monde

Bienvenue à bord de la meilleure entreprise du monde

Temps de lecture: 
4

Pour faire en sorte que vos nouveaux collabs se sentent bien dans l’entreprise, vous pouvez évidemment leur offrir à chacun un mug personnalisé, comme chez My Little Paris. Mais pour être sûr de les garder enthousiastes et motivés le plus longtemps possible, pas sûre qu’une simple tasse suffise.

L’Onboarding, une période cruciale

L’onboarding n’est pas une figure de surf ni une position de sexe tantrique, mais la période qui va de l’offre d’embauche jusqu’à l’acclimatation au sein de l’entreprise, en passant par le temps de formation. Moins fun, certes, mais loin d’être anecdotique, ce travail d’intégration est aussi important pour le bon fonctionnement en interne de l’entreprise que pour la valorisation de la marque employeur à l’externe. Un onboarding réussi favorisant l’engagement et limitant considérablement les chances de turnover. Les collaborateurs ayant bénéficié d’un programme d’onboarding structuré auraient en effet 58 % de chances d’être encore présents dans l’entreprise trois ans après leur entrée ! Dingue, non ?

Les trois étapes d’un onboarding réussi

Avant

  • Contrat de travail, fiche de poste, règlement intérieur, mutuelle… Mieux vaut transmettre l’ensemble des éléments administratifs par mail au nouvel arrivant avant afin de gagner du temps et lui épargner un stress inutile.
  • Rappeler à l'équipe l'arrivée du nouveau collaborateur, prévoir la tenue d'une réunion d'accueil, organiser un déjeuner en commun : bref, veillez à ce que le nouveau collab ne soit pas accueilli par un « T’es qui, toi ? » qui donne envie de partir en courant.
  • Prévoir les outils de travail, physiques et numériques, du nouvel arrivant : liste téléphonique (fixes et portables), ordinateur bien sûr, agrafeuse, chips au piment d’Espelette … Tous ce qui est indispensable à la prise de poste.

Le jour J

  • Le manager doit veiller à accueillir en personne le nouveau collab, pour lui donner le sentiment de ne pas être un vulgaire sous-fifre dont tout le monde se fout.  Si ce dernier est absent le jour J, penser à déléguer l’accueil !
  • Un ordinateur qui marche et un bureau vacant c’est bien mais un welcome pack et des goodies c’est encore mieux !

                  Les jours qui suivent

  • Ne laissez pas le collab dans la nature : programmez ensemble les tâches à réaliser pour la première semaine.
  • Attribuez-lui un parrain ou une marraine, qui veillera à son bien-être durant les premières semaines et lui expliquera tout ce qu’il faut savoir sur l’entreprise : éviter le bœuf bourguignon de la cantine, ne pas prendre l’ascenseur avec Eddy le pervers de la compta, etc.

Si avec tout ça le nouveau collab n’a pas envie de revenir, ce sera uniquement parce qu’il a décidé de changer de vie, de partir en Afrique du Sud papouiller les grands singes ou en Belgique monter une baraque à frites. Pas de regret, donc.

 

Tag: 

Quelque chose à ajouter ?

Les autres publications

Chaque entreprise a un secret bien gardé pour se maintenir à flot au quotidien : son office manager. Ne croyez pas...Lire la suite
Ensemble, combattons le présentéisme bête et méchant, et préservons notre vie privée en cherchant les meilleurs raisons...Lire la suite
1. Organisez des têtes à têtes Pour un rendez-vous aux chandelles, prévoir des éclairages tamisés, des petites choses à...Lire la suite

The Must Read List