le repos." /> le repos." /> Un tour du monde de la sieste au travail | Magic Office
Un tour du monde de la sieste au travail

Un tour du monde de la sieste au travail

Temps de lecture: 
4

Les grands de ce monde ont découvert un paramètre de réussite trop souvent ignoré : le repos. Ils dormiraient une heure de plus que la moyenne, non pas en se réveillant plus tard, mais en faisant des siestes pendant la journée. Autrefois mal vu, la sieste commence à faire doucement son apparition au travail en France, avec la mise en place d’espace repos au sein des entreprises. Qu’en est-il à travers le monde ? Les autres pays sont-ils plus avancés que nous en matière de sieste ? Petit tour d’horizon avec un tour du monde de la sieste au travail.

Au Japon – Le « Inemuri »

dormir travail

Dans certaines cultures, la sieste peut être perçue comme de la paresse ou comme un signe de faiblesse : pas au Japon ! Au contraire, ici, la sieste est au contraire perçu comme la conséquence d’un travail de dur labeur. Dans ce pays, la sieste fait partie intégrante de la culture. Le mode de vie à 100 à l’heure des citadins Japonais a conduit à l’adoption du « inemuri », que l’on pourrait traduire par « dormir tout en étant présent ». C’est ainsi que l’on peut trouver des salariés japonais en train de faire une petite sieste dans les transports, au bureau, et même pendant les réunions ! En ce qui concerne la sieste en réunion, il va falloir encore un peu de temps pour que la pratique se démocratise en France…

En Espagne – La « siesta »

C’est bien connu, la « siesta » est l’une des grandes traditions en Espagne, mais aussi dans certaines régions d’Amérique du Sud. Cependant, cette pause quotidienne est menacée par le vote en 2016 d’une nouvelle loi, réduisant considérablement le temps disponible pour faire la sieste l’après-midi.

En Italie – « Riposo »

Le « Riposo » est l’équivalent Italien de la siesta. Sans surprise, elle se déroule après le déjeuner et peut durer de 2 à 4 heures (ah oui, quand même). En revanche, le phénomène peut être frustrant pour les touristes, qui voit parfois toutes les portes fermées en début d’après-midi. Ainsi, tout comme en Espagne, le « Riposo » tend à disparaître, menacé par un rythme toujours plus effréné de l’industrie moderne.

En Chine – Amène ton lit au travail

En Chine, la frontière entre la chambre à coucher et le bureau ou l’usine est de plus en plus mince. En raison de looonngues heures de travail, de plus en plus d’employeurs préconisent désormais la petite sieste après le repas de midi, et ce afin d’augmenter la concentration des salariés. Comme c’est bienveillant de leur part ! Dans certains bureaux, on trouve même des lits ainsi que des laveries, et ce afin d’encourager les employésà rester un maximum, sans avoir à quitter le lieu de travail. Pas sûr que la sieste au travail soit une bonne chose dans ces conditions…

Norvège – Faites la sieste dehors

Dormir dehors

Quand on pense sieste en extérieur, on s’imagine tranquillement allongé dans un hamac dans un pays tropical. Et pas sur un banc dans un parc en Norvège, pas une température glaciale. Et pourtant, nos cousins Norvégiens sont habitués à faire la sieste à l’extérieur, même par -5 degrés. Il paraît que cela serait très bénéfique pour la santé. En ce qui nous concerne, on préfère rester au chaud, mais on respecte le courage.

Botswana – Dormez quand bon vous semble

Généralement, on dort la nuit, quand il fait noir, pour se réveiller le matin, entre 6 et 8 heures. Pas au Botswana. Dans ce pays situé dans le sud de l’Afrique, les Kungs, une tribu de chasseurs-cueilleurs, ont l’habitude de dormir quand ils sont fatigués. Et ce, quel que soit le moment de la journée. Tout simplement. Et si c’était finalement la meilleure chose à faire ? Avec l’apparition de modes de travail plus souple (télétravail etc…), le sommeil en mode Kungs pourrait débarquer chez nous plus tôt que nous le pensons.

Etats-Unis - Les dormeurs de la Silicon Valley.

Bon okay, il ne s’agit pas encore d’une coutume nationale. Mais encore une fois, la Californie, et plus précisément la Silicon Valley, est en avance sur le reste du pays. Les entreprises de la technologie mènent une véritable révolution de la sieste. Chez Google, on va même jusqu’à installer des petites capsules de sieste  dans les bureaux, pour que les employés puissent se reposer à tout moment. Idéal pour finir discrètement son niveau sur Candy Crush.

D'AUTRES ARTICLES TROP COOL !

Vous dévorez les livres de Marc Levy à vitesse grand V : vous les adorez. Mais soyons francs, ils n’apportent pas grand...Lire la suite
Comme 67% des internautes, vous utilisez le navigateur Google Chrome ? Si c’est le cas, vous savez sûrement qu’il est...Lire la suite
En tant qu’office manager, il y a 2 façons de faire : soit on déploie des trésors d’énergie pour faire encore plus fort...Lire la suite

The Must Read List